Vous êtes ici : Accueil > CDI > Jury littéraire (2)
Publié : 23 octobre 2012

Jury littéraire (2)

Sélection "Grands Ados" (4ème-3ème)

Voici les 5 romans retenus pour le Jury littéraire "grands Ados" :

-  Plus haut que les oiseaux, d’Eric Pessan (Editions Ecole des Loisirs) : Le narrateur se trouve avec ses deux amis sur la terrasse d’un immeuble, dont l’accès est strictement interdit. C’est une chose qu’ils font souvent, mais ce 21 avril, tout bascule. Un livre sur le culpabilité.
- Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs (Editions Bayard) : Jacob Portman, un adolescent américain, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son,grand-père. Ce dernier, un Juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles censées les protéger des « Monstres ». Aujourd’hui Jacob a quinze ans, et son grand-père, devenu un vieillard, perd la tête. Un soir, il le découvre agonisant, sauvagement agressé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux...
- Visions, de Kim Harrington (Editions du Seuil) : Lorsque Victoria, un très belle adolescente, est retrouvée assassinée, Claire se retrouve malgré elle mêlée à l’enquête avec Gabriel, le fils du nouvel inspecteur de police.
- Un amour de Geek, de Luc Blanvillain (Plon Jeunesse) : Thomas est un geek, un féru des jeux vidéo. Il est au lycée , il vit dans une famille banale, sans histoires. Un jour Thomas se réveille. La femme de sa vie se trouve dans sa classe. Elle s’appelle Esther, est amoureuse des chevaux, pratique la voltige équestre et s’intéresse à la nature. Elle est belle et inaccessible. Esther veut que Thomas ne touche plus à son ordinateur ni à son portable pendant un mois. Thomas s’exécute, surveillé par sa petite sœur. A partir de ce moment là tout se complique...
- Swing à Berlin, de Christophe Lambert (bayard Jeunesse) : Berlin, 1942. La guerre s’enlise, et les Allemands commencent à sentir que l’issue ne sera pas victorieuse. Joseph Goebbels, ministre de la Propagande, cherche un moyen de remonter le moral de la population. Et quoi de plus joyeux que le jazz ? Mais, considéré comme une "musique dégénérée" ou "musique de nègres", il est interdit par le régime. Le ministre ordonne donc que l’on crée un groupe de "musique de danse accentuée rythmiquement", un jazz qui valoriserait les thèses aryennes. Le vieux pianiste Wilhelm Dussander est à la retraite depuis que les membres juifs de son groupe ont été arrêtés. S’il estime que la politique n’est pas l’affaire des musiciens, il n’a jamais aimé les nazis. Pourtant, lorsque Goebbels le sollicite pour monter le groupe qu’il appelle de ses voeux, Dussander n’a d’autre choix que d’accepter...

BONNE LECTURE !